Le Vidimus

Le véritable Trésor de Granville, le voici !

Il s'agit de l'acte signé entre Jean d'Argouges et l'anglais Thomas Descalles le 26 octobre 1439. La source de ces informations passionnantes est la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche.

 

Ce document, le vidimus, nous apprends que les loyers impayés depuis 1442 représentent environ 3000 kg d'or rose ! Quel manque à gagner pour le seigneur d'Argouges, propriétaire de la Roque ! Incroyable. 

 

Découvrons le vidimus trouvé dans le coffre caché (pour les besoins du jeu) dans la cité corsaire. Les sources de la Société d’Archéologie et d’Histoire de la Manche pour réaliser ce vidimus par l'équipe de LA5D sont les suivantes :

A - Original parchemin, scellé en cire verte sur double queue. Perdu.
B - Vidimus du 26 janvier 1484 n.s. par Jean Le Gascoing, Garde du Sceau des Obligations de la Vicomté de Coutances. Perdu (d'après A).
C - Copie collationnée du 3 décembre 1508 baillé par copie sous les sceaux des obligations de la dite vicomté [de Coutances] à la relation de Jean Ruel et Richard Ruel, tabellions pour le Roi notre Sire à Granville le tierce jour de décembre l'an mil cinq cent huit. Signé Ruel et Ruel. Perdu (d'après B).
D - Copie du 30 décembre 1732, papier. Lacunes (trous de moisissure dans le papier). Granville A.M., AA 3, f°1r°-1v° (d'après C)

"A tous ceux qui ces lettres verront, Clement Leconte escuyer garde du scel des obligations de la viconté de Coutances, salut. Savoir faisons que par devant Jean Perrée le Jeune tabellion juré au siege de Saint Pair fut present haut et puissant seigneur Thomas sire Descalles Dencelle, vidame de Chartres, capitaine general des Basses Marches et senechal de Normandie, lequel seigneur reconnut et confessa de sa bonne volonté sans nul pourforcement avoir pris en fieffe et par hommage a fin d'heritage de noble homme Jean d'Argouges ecuyer seigneur de Grastot et de Granville pour partie tout et tel droit comme ledit ecuyer a ou peut avoir en la roque, montagne et circuite de la dite roque de Granville auquel lieu est assise l'église parroisiale Notre Dame de Granville avec le droit de la grève et grevage tant d'un coté que de l'autre en tant que la roque se pourporte et jusqu'au pont, et ce fut fait par en faisant par ycelui seigneur au dit ecuyer et a ses hoirs un chapel de roses vermeilles par chacun an de rente a la fete saint Jehan bapt[iste avec les dits foi](1) et hommage et ses droits seigneuriaux, reservé audit ecuyer le droit de pre[sente](2)r a [l](3)a dite eglise toutes fois que le cas s'offre qui n'est en rien comprise en ce present [bail](4) mais demeure audit escuyer et a ses hoirs avec les foy et hommage […] (5) dit escuyer a fin d'heritage et à ses hoirs quatre perches de terre en ladite roque et montagne a quel lieu qu'il lui plaira les choisir en un lieu ou en deux pour en faire a son bon plaisir, et aussi le dit seigneur veut et consent que s'il edifie aucun moulin ou moulins en la dite fieffe que ce ne soit en riviere (au) prejudice du dit escuyer mais en viendront les ressorts desdits moulins ou moulin au moulin dudit ecuyer au cas qu'ils ne moudroient, et aussi retient iceluy escuyer les Vraicqs a fumer les terres l'on a accoutumé le temps passé, et promis et sobligea le dit ecuyer audit seigneur la dite fieffe garantir si par son fait estoit empeché en aucune maniere et non autrement et quant a tout ce que dessus est dit tenir et accomplir comme dit est ledit Descalles en obligeant lui, ses hoirs et tous ses biens meubles et heritages presents et a venir. En temoin de ce nous a la relation dudit tabellion avons scellé ces presentes en scel ci dessus dit sauf autrui droit. Ce fut fait et passé a Granville en la presence de Jehan Perrée l'aisné et de Colin Grimault clerc le vingtsixieme jour d'octobre l'an de grace mil quatre cent trente neuf."

Voilà pour l'élite corsaire que vous représentez, la véritable course au trésor qui commence ! Lisez chaque mot, analysez les. Vous allez sourire. De plaisir. C'est certain.

Bonne course à tous ! Pour la Haute Ville et ses habitants ! Pour la connaissance, trésor inestimable à partager sans limite.

Olivier le Guide